Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘E-01. Info CAP’ Category


Le SNDP-CFDT a décidé que ses élu-es ne siégeraient pas à la CAP DSP du 28 août, convoquée le 31 juillet en lieu et place de celle prévue de longue date le 12 septembre.

Nous avons maintes fois dénoncé le peu de considération qui nous est accordée en tant que corps de métier et organisation représentative de celui-ci, pas plus tard que le 17 juillet dernier par notre communiqué « CAP de fin ? » . L’unilatéralisme et l’opacité de la gestion du corps, et notamment de la mobilité, devient le mode de  fonctionnement de la DAP et nous ne pouvons l’accepter. De trop nombreux collègues ont eu à subir depuis ces derniers mois des décisions incompréhensibles: mutations connues au Journal Officiel la semaine précédant leur prise de fonction (si ce n’est la veille), demandes de réintégration laissées sans réponse jusques et au-delà de la date d’expiration du détachement,  refus de détachement vers d’autres administrations, etc.

Une  nouvelle « consultation écrite » (après celle du mois de mars) a été programmée, à laquelle nous avons refusé de participer car nous avions proposé de siéger pour les 7 postes à pourvoir en « urgence » début juillet. Cette demande (en date du 20 juin) n’a pas été retenue alors même que les prises de fonction étaient fixées au 1er septembre. Nous avons également proposé d’étudier ces demandes à la CAP du 12 septembre et de différer la prise de fonction des collègues, mais nous sommes heurtés au même refus. Lire la suite : non-participation du SNDP à la CAP du 28 août V3

Publicités

Read Full Post »


En cette fin difficile du premier semestre 2018, il est important de communiquer à l’ensemble des DSP et DPIP quelques informations ainsi que notre constat sur la gestion des corps de direction.

DSP : La grande vadrouille

La préparation de la CAP DSP du 16 mai s’est déroulée avec un nombre sans doute jamais atteint d’erreurs, d’aberrations (comme concentrer le même jour la date-butoir des candidatures avec celle des remontées exigées des DISP des comptes-rendus d’entretien et des classements),  d’imprécisions (comme la médiocrité soudaine des documents de travail préparatoires adressés aux élu-e-s du personnel), de vexations (refus d’un second additif).

Lors de cette CAP (où la seule bonne nouvelle fut l’annonce de l’affectation d’un agent à la mise à jour de l’annuaire des cadres, dont la dernière édition remonte à février 2016), de nombreuses décisions font problème, notamment le retour de la règle non écrite du refus de deux postes consécutifs outre-mer et surtout le rappel sans discernement de la règle des deux années pleines sur un poste au jour de la CAP. Rappelons que les réunions annoncées sur la mobilité, pour laquelle les organisations professionnelles sont prêtes à ratifier une charte, se sont tenues sans restitution depuis deux ans.

Cette application brutale de la règle des deux ans a conduit à rejeter de nombreuses candidatures et à laisser des postes vacants, postes qui sont aujourd’hui proposés aux élèves DSP ; lesquels ont par définition, une expérience moindre que les titulaires qui les ont demandés deux mois plus tôt.

Parmi ces postes se trouvent de nombreux adjoints aux chefs d’établissement qui seront donc occupés par des élèves devenus supérieurs hiérarchiques de titulaires, parmi lesquels d’ailleurs certains avaient postulé le 16 mai. Injustice et absurdité. Lire la suite : CAP de fin

Read Full Post »


La commission administrative paritaire a siégé un peu plus de cinq heures, essentiellement sous la présidence de Stéphane Bredin, directeur de l’administration pénitentiaire adjoint et par intérim, puis de Chloé Mirau, nouvelle sous-directrice des ressources humaines de la DAP. Les échanges furent courtois mais francs.
47 collègues ont été muté-e-s.
L’examen des postes la MA Paris-la-Santé a été reporté, tout comme l’examen du tableau d’avancement à la hors classe, et ce à la demande du SNDP, conformément à ce que nous avions écrit en fin de semaine précédente. L’examen du poste de CE CP Bourg-en-Bresse a été reporté à l’initiative de l’administration.
Pour la MA PLS, « l’un des chantiers les plus complexes d’Europe du groupe Vinci », M. Bredin a admis qu’il était indispensable de nommer d’abord un chef d’établissement, et que l’on ne pouvait plus attendre bien longtemps pour ce faire.
Pour le tableau d’avancement, le nombre de proposables est finalement passé de 194 à 35, nous a-t-il été annoncé en début de séance, sur décision de la Direction du Budget du Ministère des Finances, en contradiction avec la position du ministère de la Justice. Seuls les critères en vigueur sous l’ancien statut (ce tableau d’accès à la hors classe devant initialement être examiné en décembre 2016, alors que le nouveau statut date du 30 janvier 2017) seront retenus, sur un taux plafond de 31%. Ce taux étant un plafond, et la DAP ayant fait part de son intention de batailler pour compenser la réduction drastique du nombre de collègues proposables par une augmentation considérable (pour ne pas dire vertigineuse, d’où notre scepticisme) du taux de « pro/pro », les élu-e-s du Syndicat National des Directeurs Pénitentiaires ont estimé que le flou était trop important pour travailler sérieusement, et surtout respectueusement vis-à-vis collègues. Après d’intenses discussions, la DAP a fait droit à cette demande. Lire la suite :CAP 08 06 2017, compte rendu

Read Full Post »


Les préparatifs de la tardive CAP DSP du 08 juin (pire encore est celle des DPIP prévue le 21 juin) se déroulent en ce moment, plus ou moins laborieusement.
Quelques chiffres pour commencer :
Pour le tableau d’avancement: 194 DSP sont proposables pour passer hors classe, et 68 sont proposés.
Pour la mobilité: 151 postes sont proposés, dont 68 sont des PV et 83 des PSDV
95 DSP candidatent
Sur les 68 postes vacants 27 n’ont suscité aucune candidature. C’est le cas de 35 des 83 PSDV.
Sur les 44 postes proposés à l’administration centrale, 26 n’ont suscité aucune candidature de DSP.
Ainsi, nous savons d’ores et déjà que les services de l’administration centrale seront toujours sinistrés. Nos dirigeants semblent ne pas comprendre que l’instabilité de l’organigramme, la médiocrité des conditions d’accès et de travail, la perte de pouvoir d’achat inhérente, l’absence de réponse aux demandes d’entretien ou d’information sur les rémunérations, ainsi que l’atmosphère pesante qui règne au Millénaire empêchent de facto un nombre plus élevé de candidatures de DSP et de DPIP. Lire la suite : avant la CAP DSP du 08 juin 2017

Read Full Post »


La CAP DSP du 31 janvier ne devait pas avoir lieu. Elle a été décidée du fait que le directeur interrégional des services pénitentiaires de Dijon a été démis de ses fonctions, et fut l’occasion de pourvoir quelques autres postes de chefs de grands établissements, et même un poste de « DSP en établissement », numéro 3 dans l’organigramme, preuve s’il en est qu’organiser depuis 2013 en février (cette année le 21 mars) une CAP réservée aux
seuls « numéros 1 et 2 » n’a aucun sens, et s’est d’ailleurs toujours révélé intenable.
Si nous saluons le retour dans l’administration pénitentiaire de Pascal Vion, les motifs pour lesquels son désormais prédécesseur à la DISP de Dijon a été démis de ses fonctions au 1er février, soit un mois avant la fin de son mandat (de trois ans renouvelé une fois)
demeurent toujours aussi flous.
Nous avons une fois encore dénoncé une telle méthode, irrespectueuse de la personne et insécurisante pour l’ensemble des personnels de direction de cette administration. Lire la suite : retour-sur-la-cap-du-31-janvier-2017

Read Full Post »


Eh oui, non contente de programmer une CAP DSP aussi tardivement que le 07 juin, la DAP a sans scrupule apparent décidé de modifier cette date en la reportant au 21 juin.
Cette mesure illustre un manque de considération pour les directeurs des services pénitentiaires, que leurs deux organisations professionnelles représentatives ont dénoncé dans une lettre commune le 14 avril.
Parti en négociation, le SNDP s’est entendu répondre qu’il était impossible de faire plus tôt. L’idée d’accoler la date de la CAP DSP à celle des DPIP (qui aurait eu notre aval, ayant l’avantage de favoriser une rapide levée d’éventuelles réserves) n’a pas été retenue. Notre demande d’avancer la CAP à une date antérieure au 07 juin n’a pu être satisfaite au motif que le bureau RH5 (qui est de nouveau sans chef ; il aura fallu 8 mois pour remplacer Luc Cambounet par Aurore Barthel, qui n’aura passé que 5 mois à ce poste avant de repartir dans la fonction publique territoriale…) ne pourrait y faire face, et que cela engendrerait des délais de candidature très brefs entre les additifs (que les syndicats ne manqueraient pas de contester, nous dit-on). Lire la suite : La DAP en est cap

Read Full Post »


Les deux dernières commissions administratives paritaires de directeurs des services pénitentiaires et de directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation ont illustré la cote d’alerte atteinte dans ces deux corps qui attendent une juste revalorisation statutaire et indemnitaire. La réforme validant le passage des DSP en catégorie A+, bien que figurant dans la lettre de mission pour 2015 de la garde des Sceaux à la directrice de l’administration pénitentiaire, est embourbée à la direction générale de l’administration et de la fonction publique. La revendication des DPIP à un meilleur sort fait l’objet par le Syndicat National des Directeurs Pénitentiaires d’une interpellation de la ministre, dont le cabinet est aux abonnés absents.
Dans ce contexte, ces CAP ont d’abord mis en lumière l’ampleur des vacances de postes, près de 50 aujourd’hui sur les deux corps.
Entre le découragement qui pousse au départ sous d’autres cieux, les créations irréfléchies de nouveaux postes non budgétés, l’absence de gestion prévisionnelle des effectifs digne de ce nom, le déficit de réflexion sur le périmètre des fonctions des équipes de direction, c’est une carte des directions pénitentiaires hétérogène qui s’étale sous nos yeux. Ce phénomène ne peut qu’aller de pair avec une charge croissante de travail, une usure professionnelle inéluctable et de nouveaux départs. Le cercle vicieux n’est pas près de s’arrêter de tourner. Lire la suite:Alerte sur les CAP de direction

Read Full Post »

Older Posts »