Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Elections’ Category


Chères collègues, chers collègues,

Le SNDP-CFDT, organisation rassemblant les deux corps de direction de l’administration pénitentiaire, a été la seule à présenter une liste dans les deux CAP : DSP et DPIP.

Aujourd’hui, au regard des résultats obtenus lors du scrutin du 6 décembre 2018, le SNDP-CFDT remercie chaleureusement l’ensemble de ses électrices et électeurs. Ces votes nous invitent à poursuivre notre engagement syndical avec convictions, respect et humilité, dans l’intérêt de tous les Directeurs Pénitentiaires.

Lire la suite : résultats élections 2018

Read Full Post »


A quelques heures de la dernière levée postale (mardi 04 décembre) acheminant les enveloppes de vote pour l’élection de la commission administrative paritaire des directeurs des servies pénitentiaires, FO-Direction s’est livré à un exercice habituel de propagande électorale, mais misant cette fois sans vergogne sur une éventuelle mémoire courte des collègues.

C’est pourquoi il est nécessaire de rafraîchir ici la mémoire de nos concurrents, qui osent se présenter comme les vaillants défenseurs de DSP, à l’issue d’une dernière année de mandat qui témoigne pourtant tout à fait du contraire. Lire la suite :La mémoire courte

Read Full Post »


Un élément essentiel du séminaire du 26 novembre a été occulté par les mêmes qui jouent sur les peurs en agitant comme un épouvantail la création d’un corps de chef de services pénitentiaires (CSP), projet pourtant vieux de 2 ans et découlant de la signature d’un relevé de conclusion avec le précédent garde des Seaux.

Comment passer sous silence qu’en clôture de ce séminaire du 26 novembre Madame La Garde des Sceaux, a réaffirmé, après l’avoir déjà évoqué lors du séminaire RPO1 du 26 mai, son intérêt pour le projet d’un corps unique de Directeurs Pénitentiaires.

La ministre a annoncé à cette occasion le début des travaux de réflexion au niveau de l’administration pénitentiaire.

Cette politique rejoint l‘ambition du SNDP-CFDT d’un corps commun de direction pour les DSP et les DPIP.

Ce corps unique est pour nous le seul projet crédible à moyen terme et le seul porteur de sens dans une administration qui n’a eu de cesse de diviser ses corps de direction alors que tout devrait les rapprocher au service de missions et de responsabilités communes.

Là où certains syndicats jouent sur les peurs pour convaincre les collègues dans le cadre des élections professionnelles en cours, le SNDP-CFDT affirme que le scrutin du 6 décembre sera effectivement fondamental pour les corps de direction de l’administration pénitentiaire. Lire la suite : Conclusion séminaire 26-11 SNDP-CFDT

Read Full Post »


Dans la continuité des valeurs de solidarité, d’émancipation, d’indépendance et de démocratie, le SNDP-CFDT présente à vos suffrages du 6 décembre une liste à la CAP des DPIP. Il s’agit de vous donner une représentation forte. Lors des négociations du statut des Personnels d’Insertion et de Probation au printemps 2016, le SNDP-CFDT a alerté constamment sur les risques qui pesaient sur les perspectives des DPIP. Les négociations les concernant devaient commencer en automne 2017 ! Lors des différentes réunions et CT SPIP auxquels était présente la CFDT, le statut des DPIP a été évoqué. L’administration pénitentiaire est cependant restée sourde à cette juste revendication des DPIP qui devraient pouvoir avoir le même déroulé de carrière qu’un DSP. Dans l’intérêt des agents et du bon fonctionnement des antennes et des sièges des SPIP, le SNDP-CFDT vous défendra avec détermination en suivant sa ligne de conduite constructive et pragmatique.

Nous serons vigilants à la mise en œuvre d’un dialogue respectueux entre les OS de directeurs et l’administration.

Depuis sa création, le SNDP-CFDT a toujours su se positionner comme un interlocuteur constructif et faisant valoir les valeurs de respect, d’humanité et d’impartialité dans la prise en considération des situations individuelles et collectives des personnels de direction.

Nous pensons qu’un dialogue franc avec l’administration par la défense de nos convictions vaux mieux que des petits « arrangements entre amis ». A l’occasion du renouvellement de la CAP le 6 décembre 2018, pour une durée de quatre ans, nous nous présentons à vos suffrages pour un mandat d’exigence. Lire la profession de foi : Profession de foi-SNDP-CFDT scrutin DPIP n°18

Le 06 décembre 2018, votez SNDP CFDT.

Read Full Post »


Les élu-e-s du SNDP-CFDT achèvent un mandat de quatre ans durant lequel ils et elles ont tenu à vous représenter sans clientélisme, avec objectivité. Les Ministres et les Directeurs de l’AP se succèdent, le SNDP continue à œuvrer sans relâche pour l’institution. Les  élu-e-s du SNDP-CFDT se sont efforcé-e-s d’introduire plus de transparence et de débat dans la commission administrative paritaire, instance qui ne doit pas être une chambre d’enregistrement comme l’acceptent désormais certains. Les épisodes récents nous appellent à la vigilance et à la poursuite de notre volonté d’un dialogue respectueux entre les OS de DSP et l’administration.

Depuis sa création, le SNDP-CFDT a toujours su se positionner comme un interlocuteur constructif et faisant valoir les valeurs de respect, d’humanité et d’impartialité dans la prise en considération des situations personnelles et collectives des personnels de direction. Lire la profession de foi : Profession de foi-SNDP-CFDT scrutin DSP n°15

Le 06 décembre 2018, votez SNDP CFDT.

Read Full Post »


Depuis sa création début 2010, le Syndicat National des Directeurs Pénitentiaires s’est donné comme objectif de faire apparaître les personnels de direction de l’administration pénitentiaire dans l’espace public. De ce fait il s’est autant que possible exprimé dans les médias, les manifestations universitaires, auprès des pouvoirs publics et des parlementaires.
Il est désormais identifié (et par conséquent la profession tout entière) dans l’ensemble des champs d’intervention de l’administration pénitentiaire.
Cette présence a pu faire émerger une visibilité de nos métiers bien souvent méconnus. Le SNDP-CFDT a, en de multiples occasions, su apporter autour de lui un éclairage de professionnels de terrain et susciter un réel intérêt pour nos missions tant en milieu ouvert qu’en milieu fermé.
Chaque fois, le SNDP-CFDT a pris des positions tendant à dépassionner les débats pour expliquer nos réalités quotidiennes et que soient enfin – et bien – posées les questions relatives au service public pénitentiaire de demain.
Le fonctionnement collectif du SNDP-CFDT constitue une garantie contre les travers comme les surenchères, les approximations, les égocentrismes.
Choisir le SNDP-CFDT lors des élections du 6 décembre, c’est avoir l’assurance d’une représentation excédant la sphère uniquement pénitentiaire, et qui fait le choix de s’attacher d’abord à l’expertise, dans une perspective humaniste. C’est également choisir le seul syndicat représentant l’ensemble des directrices et directeurs pénitentiaires dans la diversité de leurs missions.
Au delà des craintes et inquiétudes légitimes que chacun-e d’entre nous peut avoir vis-à-vis d’un projet de corps unique, les directrices et directeurs pénitentiaires du SNDP-CFDT invitent leurs collègues à soutenir par leur vote le seul projet porteur d’un progrès à moyen terme pour nous tous. Lire la suite : Porter la parole des directeurs

Read Full Post »


Sur 441 inscrits, les DPIP ont été 298 à voter, 278 suffrages étant valablement exprimés.

166 DPIP ont porté leur scrutin sur le SNEPAP, soit 59,7%

Et 112 sur la CFDT, soit 40,3%.

C’est une dynamique générale favorable à la CFDT que les scrutateurs du SNDP-CFDT présents lors du dépouillement ont pu constater dans la nuit du 4 au 5 décembre.

Portée par les propositions relatives au corps commun, la CFDT a pu ravir un siège au SNEPAP et ainsi parvenir à égalité au sein de la CAP des DPIP, par deux sièges contre deux.

Read Full Post »


Sur les 509 inscrits, 390 directeurs des services pénitentiaires (soit 76,6%) ont participé au scrutin du 04 décembre 2014:

Suffrages valablement exprimés: 361 (71% des inscrit-e-s)

SNDP-CFDT: 164 voix (45,4%)

FO-Direction: 197 voix (54,6%)

Le SNDP maintient ses deux élus en CAP:
Géraldine Blin (titulaire) et Arnaud Soleranski (suppléant) pour les DSP hors classe
Jean-Michel Dejenne (titulaire) et Julie Millet (suppléante) pour les DSP de classe normale
L’émergence du SNDP à l’élection du 22 novembre 2011 puis sa percée réalisée lors du scrutin du  29 mai 2013 sont donc confirmées.
L’option stratégique prise par notre organisation en décembre 2013 de prôner la fusion à moyen terme des corps de direction de l’administration pénitentiaire (DSP et DPIP), parce que nous la pensons gage de modernisation et d’efficacité de la pénitentiaire comme d’intérêt catégoriel notamment statutaire, a lancé dans le corps un débat qui fut central dans cette campagne.
Posant une question identitaire à beaucoup de collègues, nécessitant un travail de conviction difficile à mener entièrement en onze mois,  nous savions que nous prenions le risque non seulement de ne pas remporter une victoire possible dans la dynamique étant la nôtre depuis notre création en 2010, mais encore de connaître un léger reflux.
Celui-ci se produit comme nous le prévoyions, mais de façon très limitée en pourcentage. Notre score est donc encourageant, et notre socle électoral solide. Le soutien à nos positions de fond, à notre style de communication, à notre travail en CAP est conforté.
Merci à nos électeurs et électrices! Nous avons ainsi les moyens de poursuivre dans de bonnes conditions notre action au service de la profession et d’une certaine idée de la pénitentiaire.

Read Full Post »


Dans son communiqué en date du 25 novembre 2014, le syndicat FO-Direction indique avoir saisi la directrice de l’administration pénitentiaire d’interrogations relatives au montant de la modulation de l’IFO. qui sera attribuée dans quelques semaines à l’ensemble des collègues DSP.

En cause, cette modulation « serait » inférieure à celle versée l’an passé. Outre que l’usage du conditionnel est propice à toutes les rumeurs et interprétations, il convient de s’interroger sur cette saisine tardive de la directrice, à moins d’une semaine du scrutin.
En effet, « cette baisse serait (le conditionnel revient décidément à la mode) consécutive à une réduction de l’enveloppe dédiée, mais aussi à l’intégration des DPIP et ex-CSIP ».

A qui la faute ? A Voltaire ?

Non, au SNDP, bien sûr, puisqu’il s’est positionné, depuis près d’un an maintenant, pour une fusion des corps des DSP et des DPIP.
Le SNDP qui, à la fin de la dernière CAP du 7 novembre 2014, avait interrogé madame la directrice concernant des informations faisant état d’une diminution de l’IFO.

Lire la suite:

la faute à Voltaire…

 

Read Full Post »


Les dernières réunions techniques sur le projet de réforme statutaire se sont tenues avec la DAP au début de l’été, permettant de « socler » certaines avancées. Le projet suit depuis un cours méandreux à la DGAFP et au Cabinet de la garde des Sceaux. Pourtant (faiblement) budgété, il n’est pas encore voté faute d’arbitrage interministériel.

Des avancées non négligeables mais encore insuffisantes.

Depuis le début des négociations, le SNDP-CFDT milite pour un statut ambitieux permettant enfin un réel alignement des grilles indiciaires avec ceux des cadres A+ de la fonction publique.

Pour rappel, le SNDP avait exigé, seul, une revalorisation des DSP en début de carrière.
Le SNDP avait milité pour une amélioration des conditions de passage en hors classe.

Lire la suite:

Statut DSP, le SNDP mobilisé

 

Read Full Post »

Older Posts »